Pêche, Chasse, et Tir à l'Arc

Forum de matériel de pêche, discution sur toute les technique et tous les matériel de pêche Achat et vente de matériel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le sandre, crinelle où pas.

Aller en bas 
AuteurMessage
KIM DU 22
PROF
PROF
KIM DU 22

Nombre de messages : 79
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: le sandre, crinelle où pas.   Dim 16 Déc - 15:48

Salut à vous,

J'ai remarqué, qu'il a souvent des divergeances rapport aux techniques employées Sad comment je vais pêcher aujourd'hui crinelle ou pas Like a Star @ heaven

En fait, tout dépend de la technique adoptée !
Dans la pratique, la dentition du sandre est loin d'être aussi impressionnante que celle du brochet.
Il possède bien quelques gros crocs qui laissent des marques caraactéristiques sur les vifs mais ils sont totalement incapables de cisailler un nylon ou une tresse multibrins non armée, aussi fine soit-elle.
Dans de telles conditions, il devient parfaitement possible de se passer de cet avençon métallique forcément plus rigide qu'un monofilament ou qu'une tresse du genre de celles employées pour faire des bas de ligne à carpe.
En théorie, oui, mais en théorie seulement car d'autres aspects sont à prendre en considération.

Du 50/50;

S'il n'y a que du sandre dans le plan d'eau où vous pratiquez habituellement, pas de problème, laissez tomber ce bas de ligne métallique qui ne vous apportera rien de plus.
Seulement voilà, presque partout brochets et sandres cohabitent et même en sélectionnant parfaitement les postes, il n'est jamais certain de savoir ce qui va mordre.
Il est toujours râlant de perdre un joli bec et de le voir repartir avec une monture, un leurre, ou un vif dans le fond du gosier, tout simplement parce qu'il n'y avait pas de crinelle.
A moins de faire délibérément ce choix et d'en assumer les risques, dès que les chances de piquer sandres et brochets sont à 50/50, la question ne se pose plus.
Maintenant, en fonction des techniques pratiquées, il est possible de moduler ce choix au cas par cas.

Montage au vif sur flotteur.

A condition de privilégier les racines les plus souples, tresses armées ou crinelles 49 brins, dans des résistances de 5 à 7 kg, le vif de 7/8 cm et plus garde une excellente mobilité.
Lorsque le sandre attaque vraiment pour se nourrir, il gobe sa proie comme une pilule sans la tuer ni la machouiller.
A condition de ferrer immédiatement, cet avençon métallique ne gêne absolument pas car il n'a pas le temps d'en détecter la présence.
En revanche si après la touche vous laissez filer indéfiniment, notre carnassier sent le piège et finit souvent par recracher et se libère.
Si vous utilisez de petits vifs (5à 6 cm) pour tenter aussi la perche, mieux vaut ne pas mettre de crinelle pour ne pas brider le petit poisson.
Si un brocheton se présente, à moins qu'il ne se pique sur le bord de la gueule, il ne vous reste plus qu'à remettre un nouveau bas de ligne.

suite:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIM DU 22
PROF
PROF
KIM DU 22

Nombre de messages : 79
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: le sandre, crinelle où pas.   Dim 16 Déc - 15:50


suite: Montages en plombée.

1* A l'évidence, la nage d'un petit vif va être handicapée par ce brin métallique aussi fin et léger soit-il.
Rapidement, le poissonnet s'épuise et gît immobile sur le fond ce qui ne l'empêchera pas de se faire dévorer.
Mieux vaut alors pêcher directement sur Nylon, tresse multibrins (non armée bien sûr) pour laisser au vif plus de liberté de mouvement.
Cela est encore plus vrai si l'on n'a pas recours à un montage de fuite ou à un ferrage instantané.
Si le fond st couvert de brindilles, de feuilles ou de cailloux coupants genre silex, la crinelle d'acier nettement plus lourde va s'y accrocher plus facilement.
Même si elle ne casse pas, elle se vrille rapidement sous l'effet des tractions répétées pour la libérer.

La plombée peut également se pratiquer avec des poissons morts entiers ou tronçonnés, statisti-quement, cette technique est nettement plus productive pour le sandre que pour le brochet, surtout au printemps et en été.
Cela est moins vrai en hiver quand les eaux sont froides.
Gardons, une empile en monofilament ou en tresse multibrins tout en sachant que le risque zéro n'existe pas. Sad

Montage tirette.

Cette technique a réellement été mise au point pour les sandres lorsqu'il mord de manière classique en attrapant ou en ramassant ses proies sur le fond.
Vous en connaissez le principe: faire traîner sur des fonds relativement propres des poissonnets de 4/6 cm.
La touche est presque toujours d'une très grande discrétion et s'apparente fréquamment à un arrêt du plomb dans un caillou ou à un accrochage de l'hameçon dans les feuilles ou une racine.
Deux solutions: ferrer immédiatement au moindre en perdant pas mal de vifs, ou attendre un peu que le sandre démarre pour s'assurer que c'est bel et bien une touche.
Bien sûr, il est toujours possible de mettre une racine d'acier très fine et très souple.
La plupart des spécialistes de la technique préfèrent sans passer faisant l'impasse sur les hypothé-tiques brochets venant s'y aventurer.

Mort manié et leurres souples.

Avec un poisson mort manié, un LS ou n'importe quel autre leurre, cuillers, poissons nageurs..., la technique veut que le ferrage intervienne dès que l'attaque est détectée, aussi discrète soit-elle.
Si l'animation ou le maniement sont faits correctement, c'est à dire avec la ligne parfaitement tendue, le sandre n'a pas le loisir de recracher.
La présence de la crinelle en tête de monture ne constitue pas un handicap mais plutôt une sécurité.
Bien malin qui peut dire à l'avance et avec certitude qu'un brochet ne pas venir se faire prendre.
Si vous constatez qu'il y a des traces de dents sur votre poisson mort et que vous n'avez rien ressenti, n'accusez pas systématiquement le crinelle !
De nombreuses attaques passent inaperçues sans que la qualité de l'animation ou la concentration du pêcheur soit en cause.
S'il n'a pas faim, et s'il se déplace simplement par curiosité, le sandre peut prendre un leurre ou une monture dans sa gueule et la recracher sans que le plus pointu des pêcheurs ne s'en apperçoive.
Les triples qui arment la monture peuvent aussi être installés sur crinelle ou fine corde à piano sans aucune incidence.
Plus ces crinelles sont fines et souples, mieux cela vaut.
Des résistances 5 à 7 kg conviennent dans la plupart des cas.
Pour la pêche au vif, une longueur de 40 cm est parfaite alors que pour le manié, on se contente de 25 à 30 cm seulement Laughing

Recommandation:

Des coupures quand même...

En pêchant sur nylon, il est possible de se faire couper par un sandre.
ATTENTION !
Cela peut être dû à une usure du noeud ou une blessure antérieure sur une roche coupante, un morceau de ferraille ou une coquille de moule.
Ce n'est pas le cas ?
Le sandre peut fort bien en être responsable mais ses dents ne sont pas en cause.
En se débattant, il lui arrive de s'enrouler le bas de ligne autour de la tête
et ce sont les plaques osseuses recouvrant ses opercules qui sectionnent le fil.
Elles sont coupantes comme des rasoirs et peuvent faire de gros dégâts y compris sur les doigts essayant d'y trouver une prise Laughing

Rajout: Tout le monde ou presque est d'accord là-dessus: la pêche du sandre n'est plus ce qu'elle était et les captures sont de plus en plus difficiles !
Dans ce contexte, il devient légitime de se demander si la présence d'une crinelle métallique peut jouer un rôle négatif sur le nombre et la netteté des attaques.

Voilà, I love you Bonne journée I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le sandre, crinelle où pas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [carnassiers] Le sandre au posé
» sortie demain am peche leurre et manié au brochet et sandre.
» Octobre, Novembre, Décembre : La pêche du Sandre.
» Le sandre aura t'il frayé avant l'ouverture ?
» SANDRE + 65

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pêche, Chasse, et Tir à l'Arc :: Les différentes techniques de pêches :: La pêche des carnassiers-
Sauter vers: