Pêche, Chasse, et Tir à l'Arc

Forum de matériel de pêche, discution sur toute les technique et tous les matériel de pêche Achat et vente de matériel
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 pêche de l'anguille.

Aller en bas 
AuteurMessage
KIM DU 22
PROF
PROF
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 68
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: pêche de l'anguille.   Dim 16 Déc - 18:05

Salut à vous,

anguilles, les mâles atteignent au plus 50 cm tandis que les femelles peuvent mesurer jusqu'à 1,30 m pour le poids rarement supérieur à 3, 5 kg.

*Les postes à anguille.

Elle vit sous les pierres, derrière les souches immergées ou dans les anfractuosités de certaines roches.
Ce poisson manifeste une grande activité surtout du crépuscule à l'aube.
On le pêchera donc de préférence tôt le matin ou en fin de soirée.

* Pêche à la plombée.

Avoir une bonne canne robuste assez raide (genre carpe ou à brochet) un bon moulin léger .
La ligne et la plombée: Enfilez sur votre corps de ligne en 35/100e une olive ou un plomb hexagonal de 15 à 25 g , qui viendra buter contre un émérillon à agrafe.
Bas de ligne mesurant 40 cm en 30/100.
Vos hameçons prenez les simples forgés bronzés N° 4 à 8 ou des triples renforcés N° 8 à 12 selon l'esche utilisée.
Avant de pêcher, préparez votre coup en amorçant la veille au soir.

Piquez un lombric près de la tête sur un hameçon simple N° 5 puis faites remonter sur votre bas de ligne le corps et la tête du ver.
La pointe de votre hameçon ressortira à quelques centimètres de sa queue.
Pêchez pick-up rabattu et pincez un petit grelot sur votre canne juste avant l'anneau de tête (calez bien votre canne avec une grosse femelle votre ligne à vite fait de prendre son bain.

Au premier frémissement du scion, ne bougez pas, laissez l'anguille engamer votre ver et attendez que votre canne s'agite violemment pour ferrer.
Sachez qu'avec une anguille, le combat le plus court sera le plus souvent
couronné de succès, au contraire le pêcheur qui laissera un peu trop de liberté à ce poisson risque de voir disparaître sa ligne;
Une fois mise à sec, attrapez votre anguille à l'aide d'un papier de journal ou d'un chiffon sec, et tuez-la en lui frappant violemment la base de sa queue avec une pierre, un bon manche en bois solide pour lui faire éclater son coeur, ou avec un bon couteau bien effilé ou poinçon portez lui un coup sur son crane.

Ne perdez pas de temps en voulant extraire votre hameçon de l'estomac de ce poisson, prévoyez toujours des bas de ligne de rechange que vous n'aurez aucune peine à monter grâce à l'émérillon qui se trouve sur votre ligne.
On peut escher également 4 ou 5 petits vers de terreau sur un N° 4 ou 6
Amorcez avec de la terre argileuse truffée de tronçons de vers.

2: La pêche au foie.

* Le foie de boeuf ou de volaille est une esche assez appréciée par l'anguille.
Découpez cette viande en cube de 1,5 à 2cm de côté ou en lamelles de 5 cm de long et d'un centimètre d'épaisseur.
Au réfrigérateur, le foie se conserve plusieurs jours enveloppé dans un linge propre.
A l'aide d'une aiguille à amorcer, on esche les cubes sur un triple N° 8 à 10
et les lamelles sur un hameçon simple N° 4 .
En guise d'amorçage, lancez la veille au soir, une vingtaine de petits morceaux de foie sur votre coup.
Cette pêche se pratique exactement comme la pêche au ver.
A la plombée, on prend aussi des anguilles aux tripes de volailles, aux escargots d'eau décortiqués ou bien aux petites limaces.

* La pêche avec un flotteur.

Votre canne le même modèle que pour pêcher à la plombée.
Le moulin (genre lancer léger, corps de ligne en 32/10O + émérillon à agrafe + votre bas de ligne en 28 ou 30/100 sur une longueur de 50 cm.
Prenez un flotteur de forme carotte, qui supportera de 2 à 5 grammes.
La plombée sera composée d'un chapelet de plombs ronds N° 0 à 3, espacés d'un centimètre en remontant au-dessus de l'émérillon ou bien d'une olivete qui viendra buter cotre un plomb N° 5 ou 6 situé à 1 cm au- dessus de l'émérillon.
Hameçons simples N° 5 ou 6 conviennent parfaitement.

* La pêche au vif.

Le vairon, le goujon ou l'ablette sont les vifs les plus employés pour pêcher
l'anguille.
Voici deux maières d'escher ces poissonnets; soit en enfilant l'hameçon à travers le museau, soit en le faisant passer par la bouche, ressortir par une ouïe, et le piquer derrière l'anus.
Pêcher toujours au ras du fond.
Si vous ne percevez aucune touche au bout de 30 ou 40 minutes sur votre poste, allez chercher un autre coin.

* La pêche au morceau de poissons.

Coupez en morceaux, l'ablette est très prisée par l'anguille.
Pour eschee un tronçon de ce poisson, on se sert d'une aiguille à amorcer
et d'un élastique qui maintiendra en action de pêche, une partie du bas de ligne le long du morceau d'ablette.
Faites légèrement traîner votre esche sur le fond.
Vous pêcherez donc le flotteur à plat.
Cette technique permet souvent de capturer de très grosses anguilles.

Pour conclure, voici la pêche à la vermée.

*Avec une bonne canne très rigide de 4 mètres pour la pêche du bord, et de 1,50 à 2 m en bateau.
Votre plombée sera composée d'une olive de 30 à 50 grammes arrêtée par un plomb rond à 20 cm de la "vermée" la ligne Nylon en 50/100e
Vous n'avez pas besoin d'hameçon dans ce mode de pêche.
Cette technique se pratique surtout dans les rivières très peuplées en anguilles.
Etudions la confection d'une vermée.
On enfile à l'aide d'une aiguille une douzaine de lombrics sur de la laine.
Ensuite, on enroule en pelote ce chapelet de vers on l'attache au nylon de la ligne.
On pêche ligne tendue, la vermée reposant légèrement sur le fond.
La touche se manifeste par de petites secousses que l'on sent au moment où l'anguille essaye d'engamer la pelote de vers.
Attendez quelques instants avant de relever la ligne en douceur et emmenez votre poisson, qui aura ses petites dents prises dans la laine, au-dessus d'un vieux parapluie assez profond, ouvert à vos côté.
Exceptionnellement, il peut arriver de remonter plusieurs anguilles sur une vermée.

REMARQUE: le sang de ce poisson étant toxique, ne préparez jamais une anguille avec une blessure à la main, car vous risquez de la voir s'infecter.
Perso, prenez cette recommandaton au sérieux.

Voilà, bonne continuation:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIM DU 22
PROF
PROF
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 68
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: pêche de l'anguille.   Dim 16 Déc - 18:09

RAPPEL:

toxicité du sang.

Le sang de certains poissons est toxique.
Un professeur allemand (Wonder ) qui a étudié cette toxicité a établi l'ordre
suivant: très toxique: le glane, l'anguille; toxique: le poisson-chat, le sandre,la perche,la grémille, la tanche, le chevaine, la brème.
peu toxique: la carpe, l'ide.

La toxicité du sang de l'anguille fut découvert en 1888 par Mosso) Italie)
et le poison contenu dans son sang fut dénommé(ichty- toxine.
Le sang de l'anguille présente une saveur, âcre et brûlante semblable au venin des vipères; plusieurs principes provoquant des effets différents entrînent une action neurotoxique(intoxication du système nerveux) une action cytolitique(destruction des cellules ) et une action anticoagulante.
Le sang de l'anguille est un toxique puissant en injection intraveineuse, mais son ingestion ne présente aucun danger, car les substances toxiques qu'ils contient sont détruites pae les ferments digestifs.

ps/ Encore faites attention à son sang, à la moindre blessure ou coupure
nettoyez bien la plaie, et protégez vous par un pansament.
Halieutiquement kim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
pêche de l'anguille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pêche de l'anguille.
» information anguille
» anguille et brochet
» Anguille
» Histoire sur notre anguille. [Description]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pêche, Chasse, et Tir à l'Arc :: Salon de détente :: Vos suggestions-
Sauter vers: